Aux sources du Front national (1968-1974) – Gilbert Cottinet

35.00

2024, Déterna, 296 pages.

Préface de Jean-Claude Rolinat

1968-1974 : 6 ans. Rarement six années auront autant marqué et façonné un homme.

Gilbert Cottinet y est entré avec l’arrogance qui sied aux jeunes gens sûrs de leurs convictions autant que d‘eux-mêmes.

Ses convictions étaient socialistes. Il vote Michel Rocard en juin 1968 avant d’être envoyé en Guadeloupe pour 2 ans. Ce sera pour lui le début d’un voyage initiatique à la recherche de son moi idéologique. Il se cognera aux réalités de l’existence, déchantera et doutera. Il découvrira une société antillaise loin des clichés socialisants emportés dans ses valises. Békés, Métros, Zozos, autant de catégories qui vivent à côté des locaux séculaires. C’est l’histoire de la négritude qu’il apprendra et le fera grandir.

De retour en métropole, il voyagera en Algérie où il découvrira un pays arraché à la France par les volte-faces et autres trahisons gaulliennes. Il en reviendra agacé et meurtri.

Toujours en quête de stabilité idéologique, Il apprendra l’existence d’une droite sociale, populaire et nationale, croisera la route des éditorialistes de Minute et assistera à la naissance pour le moins chaotique du Front National.

Homme d’engagement, il décidera d’y adhérer et rencontrera Jean-Marie Le Pen avec qui il nouera une relation d’idées, mais aussi d’amitié.

Il votera pour lui aux présidentielles de juin 1974, marquant ainsi la fin de son parcours initiatique, mais aussi le début de 30 années de fidélité active aux convictions nationales.

Catégories : , , , ,

Informations complémentaires

Poids 0.450 kg